Quelle nuit!

*sound effect et voix off de la série 24* Les événements suivants se sont produits entre 4h et 8h du matin le samedi 4 juin.

Je tiens à remercier le propriétaire du terrain de stationnement pas trop loin de chez nous, qui a décidé que 4h du matin, c’est une bonne heure pour demander à une niveleuse (ok, la fille est poche en noms de machines, c’était comme une gratte à neige, mais avec une pelle comme un chargeur en avant, c’était peut-être un chargeur – à moins que la machine s’appelle une chargeuse – anyways, une machine qui fait bip-bip-biiiip en reculant!) de venir étendre un voyage de gravier.

Rappelez-vous du bruit que la gratte fait en passant dans la rue. Maintenant, imaginez que c’est pas de la neige qu’elle tasse, c’est de la tite roche. On pense un peu à un moulin à poivre géant. Grrrrrrrrrccccchhhhhhh biip-biiiip-biiip grrrrrchhhhhhhhhh bip-bip-biiiiip ggggggggggggrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrccccccccchhhhhhhhhhhh.

À quatre heures du fucking matin.

Maaaaais, je me dis que c’est probablement ce qui a provoqué le rêve dans le milieu duquel je me suis réveillée le matin suivant (heu, genre 4 petites heures plus tard). J’ai rêvé à des zombies. (Ok, confession: j’aime vraiment pas les zombies! J’ai écouté les zombies au centre d’achats quand j’étais un peu trop jeune et impressionnable – malheureusement un seul de ces adjectifs s’applique encore – et j’ai eu vraiment peur; maintenant, je ne suis vraiment pas une fan de zombies, ni d’horreur en général.)

J’ai été chanceuse: mon rêve a pas viré en cauchemar. En fait, j’ai attrapé un film avec des zombies l’autre jour, où les zombies sont «domestiqués» (vraiment dissonnant comme film: esthétique années-50-parfaites + ça se passe en plein jour + zombies = heu, wiwi, certain…) et c’était pas épeurant. Merci à Google et Wikipedia de m’avoir permis de trouver que le film s’intitule Fido.

Bref, mon rêve était directement inspiré de ce film. J’ai fait un rêve «documentaire» sur les zombies, où on voyait le grand-papa zombie (méchante idée de remix fucké de Passe-Partout: Grand-Papa Zombie avec sa moustache!) montrer à son petit-fils zombie comment faire des zaffaires de zombies, comme se promener sur la rue, pis d’autres activités plattes de même, dont aucune n’impliquait un goût marqué pour la chair et le cerveau des humains.

Tout ça pour dire qu’au lieu de me réveiller en sueur en grosse panique comme on se réveille d’un cauchemar; je me suis réveillée en trouvant ça platte de pas avoir vu la fin du documentaire!

Publicités

2 réponses à “Quelle nuit!

  1. C’est vraiment bon ce film  »Fido » 🙂

    Moi j’adore les films de zombie mais j’en ai très peur…hehehe. Un film qui m’a assez traumatisé est  »The crazies » c’est pas totalement zombie mais assez proche. Je ne te le conseille pas si tu n’aimes pas les films de zombies

    Intéressant ton blog!

    • Bonjour Doucerousse!
      Merci de tes bons mots! Je vais me tenir loin de «The Crazies». Je disais d’ailleurs à mon amie Mimi qu’on pourrait aller au cinéma ensemble, elle et moi, PAS voir un film de zombies!
      Et maintenant, je m’en vais de ce clic faire un tour sur ton blog!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s